L’alcool et l’allaitement

« Est-ce que je peux boire un verre alors que j’allaite? »

D’après le Dr Newman (membre d’or de l’association), l’alcool est absolument permis lorsqu’on allaite, bien entendu avec modération comme il se doit car que l’on allaite ou pas, le principal est de pouvoir s’occuper de bébé le lendemain 😀 . Voici quelques explications. Alors mesdames à vos coupettes.

Informations Générales :

Contrairement à une idée très répandue, un verre de whisky « standard » ne contient pas plus d’alcool qu’un demi de bière. Certaines boissons sont plus concentrées en alcool pur que d’autres, mais elles sont aussi servies en plus petites doses. Ainsi, un verre de whisky standard contient entre 3 et 4 cl de liquide alors qu’un demi de bière en contient 25 cl.

Attention ! Certaines bières, plus fortement dosées, peuvent contenir deux fois plus d’alcool que les bières classiques pour la même quantité de boisson. De plus, ces bières sont souvent conditionnées dans de grandes canettes pouvant aller jusqu’à 50 cl. Sachez qu’une canette de 50 cl de bière à 8° équivaut à 3 demis (25 cl) de bière à 5°, soit 3 verres standard d’alcool.

Si l’on calcule tout simplement: 1 dose d’alcool (voir le joli dessin suivant) = Chaque verre consommé fait monter le taux d’alcool de 0,20 g à 0,25 g en moyenne. Ce taux peut augmenter en fonction de l’état de santé, du degré de fatigue ou de stress, de la chaleur ambiante mais aussi du tabagisme ou simplement des caractéristiques physiques de la personne : pour les plus minces, chaque verre peut représenter un taux d’alcool de 0,30 g.

L’alcool est présent dans le lait à la même concentration que dans le sang, mais il ne modifie pas sa composition. Le taux d’alcool dans le lait diminue en même temps que dans le sang.

Une étude de 2008 a montré que la biodisponibilité de l’alcool est plus faible chez les femmes allaitantes :

 « La disponibilité systémique de l’alcool diminue pendant la lactation. Cependant, la réduction de la disponibilité de l’alcool chez les femmes allaitantes n’a pas entraîné de changements proportionnels des effets subjectifs de l’alcool. »

De plus si la prise d’alcool est faite en même temps que l’on mange, l’alcool met plus de temps à être transféré dans le réseau sanguin. Disons qu’il doit attendre son tour, et pendant ce temps là l’organisme élimine déjà une partie de l’alcool. De fait le taux du pic alcoolémique est plus faible avec une prise de nourriture en parallèle.

Un des principaux risques lié à l’absorption d’alcool est l’impact négatif sur le réflexe d’éjection, en effet l’alcool diminue le taux d’ocytocine (l’hormone qui déclenche le réflexe d’éjection), couplé avec l’augmentation de la prolactine (l’hormone qui déclenche la fabrication du lait) les femmes se retrouvent avec une sensation de sein plein mais le lait a des difficultés être exprimé . Ce qui peut provoquer des engorgements. Cela prévaut pour les mamans qui consomment régulièrement voir très régulièrement de l’alcool.

Il est à noter également qu’au-delà du risque sur la lactation, l’attention est diminuée et le sommeil plus profond, il est donc déconseillé de pratiquer le cododo après la prise d’alcool.

Petit Calcul :

Pour être claire nous pouvons faire un petit calcul :

Si on a 0,5 g d’alcool par litre de sang, on a donc 0.5 g d’alcool par litre de lait (soit 500 mg par litre).

Pour une tétée de 100 ml, le bébé va ingérer 0.05 g d’alcool (soit  50 mg).

Juste une petite comparaison parlante, dans une seule cuillère à café (5 ml) de Néocodion, sirop pour nourrissons, il y a 88 mg d’alcool soit 0.088 gr d’alcool … soit plus que le taux que prendrait bébé au cours d’une tétée qui serait donnée au moment où le pic alcoolémique serait à son maximum.

Donc, ne stressez plus, vous pouvez prendre un apéritif, ou boire un verre de vin, ou fêter un anniversaire avec du champagne ou encore terminer un repas avec un bon digestif 😉

Bon allaitement

Perle H., Amandine M., Constance R.

Sources :

Alcool info service. (s. d.). Consulté le 20 avril 2020, à l’adresse https://www.alcool-info-service.fr/

https://eurekasante.vidal.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-oneocn01-NEO-CODION-sirop-Nourrisson.html

Etude comparaison taux d’alcool : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2265592/