Notre Equipe

Les membres du bureau

Paméla

Présidente, Lact'aidante Lot.
Maman de trois jeunes enfants d'amour, diplômée d'une license en tourisme, je me passionne pour l'allaitement et l'accompagnement des parents qui souhaitent allaiter leur enfant qu'il soit né ou in utero.
J'ai moi même était très bien accompagnée pendant ma première grossesse, alors aujourd'hui je renvoi l'ascenseur.

Noémie

Trésorière, Lact'aidante Loire
J’ai 28 ans et deux enfants coallaités de 3 et 1 an.
Diététicienne de formation, je suis auprès d’eux pour encore quelques mois, nous partageons un quotidien riche en émotions, en découvertes et plein de vie. Je souhaite rendre le soutien précieux dont j’ai pu bénéficier au sein d’ATUA en 2017, alors que nous débutions un allaitement compliqué avec un bébé arrivé plus tôt que prévu (nous famille: maman, papa et notre bébé, aventure à 3, chacun a joué un rôle important). J’ai par la suite donné au lactarium de nombreux litres qui ont nourri des grands prématurés. Je souhaite que chaque famille ayant le souhait d’allaiter son enfant puisse être encouragée informée et soutenue en ce sens, dans l'intérêt de l'enfant. Je m’y emploie donc modestement chaque jour, pour que la solitude en allaitement n’existe pas et que la sororité soit là, de la naissance au sevrage, sans jugement et dans l’écoute. Je souhaite que chaque allaitante se sente entourée de bienveillance lorsqu'elle traversera les petits bobos et grands tracas de l'allaitement. Il m’est important de normaliser l’allaitement, quel que soit l’âge de l’enfant. Diplômée de la Burgundy School of Business, j'ai proposé de participer plus activement à la vie d'ATUA en 2020. J'ai donné ma candidature pour rejoindre l'équipe du bureau en devenant trésorière, poste ou je peux apporter mes compétences.

Gaëlle

Secrétaire, Lact'aidante Californie.
Maman de 4 enfants. Mes 2 premiers ont 14 mois d'écart et ont été co-allaités jusqu'à ce que je sois enceinte de leur petite soeur, 2 ans et demi après la naissance de mon second, ma quatrième est née 2 ans après et donc nouveau co-allaitement en cours. Accouchement à domicile pour mon second fils en Irlande, et mes filles en Californie. L'allaitement est devenu une cause qui m'est chère après l'aide et la fabuleuse rencontre de Virginie Lespingal (membre d'or de l'association). Aujourd'hui, j'apporte mon soutien aux mamans francophones de la baie de San Francisco en Californie.

Alicia

Vice-Présidente, Lact'aidante Bouches-du-Rhône
Infirmière et maman d'une petite fille, je me suis prise de passion pour l'allaitement, qui n'était forcément une évidence au début de ma grossesse, à la naissance de ma fille. Après des débuts très difficiles et semés d'embûches j'ai décidé de devenir Lact'aidante dans le but d'apporter mon soutien aux mamans afin qu'elles ne ressentent pas le désarroi que fût le mien au début de l'allaitement.
Très peinée de voir la place de l'allaitement actuellement en France ainsi que la propagation des mythes et des mauvaises pratiques en bien trop grand nombre, j'ai décidé de faire de l'allaitement mon combat afin d'aider à redorer ses lettres de noblesse à cette pratique merveilleuse qui existe depuis la création de l'homme.

Margot

Vice-Présidente, Lact'aidante Oise.
Maman de 28 ans de Raphaël, un an et demi, toujours en cours d’allaitement, je travaille dans le domaine juridique, depuis chez moi. Ce qui m’a poussée à rejoindre les rangs de « L’Allaitement tout un art » est le fait que je n’ai pas rencontré de difficultés pour mon allaitement… Considérée comme une « chance », ça devrait pourtant être la norme. Où est alors la différence entre mon allaitement et un autre ? J’ai eu la joie d’être bien entourée depuis le début, bien préparée et de rester de l’instinct : Ca fait toute la différence ! C’est cette différence qui fait qu’un allaitement peut être serein et épanouissant ; ou au contraire perturbé et déstabilisant. Cela passe par l’information aux parents, l’information aux professionnels de santé, la normalisation de l’allaitement… « Le plus dure dans la maternité, c’est cette angoisse intérieure qu’il ne faut pas montrer » J’élargirai plus largement le terme « maternité » au terme « parentalité ». C’est parce qu’être parent est le plus beau rôle du monde, le plus rempli de sens et de missions, que j’ai choisi d’etre lact’aidante pour l’association et puis au fil du temps d’en devenir vice-présidente. Avancer ensemble pour que, demain, le rôle du parent soit reconnu à sa juste valeur, soit endossé pleinement par le plus grand nombre. Avancer ensemble pour que, demain, l’allaitement ne soit plus marginal, qu’il soit banalisé comme il devrait l’être, et que les informations à son sujet soient accessibles à tous, facilement.

Marina

Vice-Présidente, Lact'aidante Ardèche.
Je suis Marina 35 ans et maman d'un petit Milo de 22 mois. Mon allaitement a été une décision prise dès la grossesse et c'est devenu viscéral de le réussir mais de nombreuses difficultés nous ont mené un chercher du soutient qu'il a été difficile de trouver. Lorsque j'ai découvert l'ATUA j'ai eu envie de faire partie de cette formidable équipe qui se démènent tant à aider les mamans, avec précision, justesse et bienveillance. J'aurais aimé avoir cette aide dès le début de mon allaitement et c'est pourquoi je suis activement les traces de mes "aînées" de l'association afin d'aider les mamans au quotidien. Mais également pouvoir porter la voix de l'allaitement là où elle manque cruellement de place en participant et soutenant les projets visant à promouvoir l'allaitement maternel

IMG_20210309_182117

Lola

Vice-Trésorière, Lact'aidante Tarn et Garonne.
Je suis Lola, j'ai 30 ans et j'habite dans le Tarn et Garonne. Je vis au sein d'une famille recomposée dont les deux aînés (9 et 6 ans) sont issus d'une première union. Mon grand n'a été allaité que peu de temps car je n'étais absolument pas informé et je suis tombé dans tout les pièges (tirage de lait et biberon à 2/3 semaines et régulièrement, pas d'allaitement à la demande, ... ). Au bout de 3 mois, il n'y avait plus qu'une tétée par ci par là. Alors j'ai rencontré ATUA et je me suis beaucoup (in)formé. Tant et si bien que pour ma seconde, j'étais au taquet et malgré un départ assez dur avec de grosse crevasse et des compléments à la seringue au départ, puis une garde alternée sur la fin, on à réussi à arriver au sevrage naturel. Et puis maintenant, notre petite Anja est arrivée et on compte bien aller tout aussi loin 🙂

Perle

Vice-Trésorière, Lact'aidante Morbihan
Après un premier allaitement de 5 jours directement râté dès la maternité (elle a maintenant 19 ans), un deuxième allaitement râté autour des 3 mois et demi de mon garçon ( il a 17 ans et demi) ... Je me suis formée à l'allaitement maternel et cela fait 17 ans que j'accompagne les mamans, les papas et les bébés. Un troisième allaitement qui a perduré grâce uniquement à mes connaissances pendant 4 ans et 8 mois (il a 14 ans et demi). Je suis devenue instructrice en communication gestuelle associée à la parole depuis 14 ans, monitrice de portage depuis 10 ans, je continue mon rêve de devenir un jour consultante ibclc, je suis donc étudiante infirmière pour encore 2 ans. Mon but aider encore et toujours les parents dans "leur aventure" lactée... Et semer des graines toujours ...

Marine

Vice-Secrétaire, Lact'aidante Haute-Garonne.
Maman de deux amours, de 8 ans et 21 mois, aux parcours lactés bien différents ! 1er allaitement sans embûche mais pour le second nous avons été un véritable cas d'école (freins restrictifs, REF, confusions....). Face à des professionnels peu formés et à des mythes persistants, j'ai décidé de me former sur différentes thématiques pour aider au mieux les familles. A 33 ans, passionnée par l'allaitement, j'ai entrepris une reconversion professionnelle en tant qu' auxiliaire de puériculture où je me régale à prendre en charge de manière globale les parents et leurs bébés, notamment en maternité et néonatologie.

Loryne

Vice-Secrétaire, Lact'aidante Istres.
Je suis Loryne 36 ans maman non-allaitante d'un crapaud de bientôt 5 ans. À la naissance de mon fils par méconnaissance, manque d'informations et pleins de mythes je fais choix de ne pas allaiter, quelque mois plus tard je tombe sur un groupe qui me permet de découvrir les richesses et les multiples possibilités du Lait maternel... je découvre ATUA et là j'ai su que ma décision n'était pas éclairé : c'était un choix pas défaut. Depuis ce jours je lis , j'apprends, je me documente pour en savoir toujours plus afin d'apporter informations et aide aux plus grands nombres de parents pour qu'ils puissent choisir en ayant le maximum de ressources. C'est avec beaucoup d'humilité que je suis devenue Lact'aidante, je souhaite aider notre belle association afin que l'allaitement ait une vrai place de choix en France. Je souhaite que chaque familles quelque soit leur projet d'allaitement ou de vie puisse trouver soutien , écoute, bienveillance et justesse c'est un vrai combat qui me tient à cœur.

Les membres du CA

Fréde

Membre du CA.
Frédérique, éducatrice spécialisée et Praticienne en Intégration des Réflexes archaïques entre autres. Je faisais partie de l’équipe co-fondatrice de l’association. Après 2 ans de pause, me voilà revenue. Je suis ravie d’intégrer à nouveau cette magnifique équipe pour continuer à promouvoir l’allaitement et vous aider. De part ma profession, mes formations diverses, j’accompagne les mamans dans l’approche physiologique de la naissance, l’allaitement, la motricité libre... Tout ceci est tellement important pour le bon développement des réflexes archaïques. Mais je suis aussi la maman de 2 enfants de 10 ans et demi, et 6 ans et demi. J’allaite maintenant depuis plus de 10 ans et 5 mois. Mon aîné a été allaité 4 ans – 1 mois : sevrage induit par ma grossesse, il a arrêté de téter 15 jours avant la naissance de son frère. Son frère que j’allaite depuis maintenant 6 ans et demi. Après des débuts très difficiles pour mon aîné, avec des crevasses et difficultés pendant presque 3 mois, c’est l’aide apportée par le groupe Facebook L’Allaitement Tout Un Art et ses administratrices de l’époque qui a sauvé mon allaitement. C’est grâce à ce groupe que j’ai appris énormément de choses, que l’allaitement est devenue pour moi une évidence, et que j’ai eu envie d’aider les mamans à nouveaux, et de co-créer cette association. Mon parcours d’allaitement n’était pas prévu. J’avais dit 6 mois pour mon aîné. Jamais je n’aurai imaginé allaiter un enfant qui a des dents, un enfant qui marche, et encore moins un enfant qui rentre à l’école...voir même en CP !! Mais l’allaitement ça se vit au jour le jour. Et encore une fois, c’est grâce à l’allaitement tout un art que tout cela fut possible : les soutiens, les informations, la normalisation de l’allaitement non écourté. J’ai fait partie dans ma jeunesse de ces personnes qui pensait que l’allaitement long était pour les femmes au foyer qui n’avaient que ça à faire. Je pensais qu’il était bon pour le bébé ( et sa mère) de couper le cordon rapidement. Comme quoi, on peut changer d’avis. Et surtout le vivre change tout ! Cependant, mon parcours personnel ne m’empêche pas d’accompagner tous les bébés, les mamans et les papas dans l’allaitement qui leur convient, quelques soient leurs choix. Je milite pour le choix éclairé, la normalisation de l’allaitement.

Audrey

Membre du CA, Lact'aidante Haute-Garonne.
J'ai 37 ans et je suis maman d'une petite fille allaitée pendant 4 ans. Je suis passionnée d'allaitement et j'ai toujours eu un pied dans le bénévolat. Dans la vie de tous les jours, je suis professeure des écoles. J'ai découvert l'ATUA quand j'ai rencontré des difficultés pendant mon allaitement. ATUA m'a beaucoup aidé à passer ces épreuves. C'est avec grand plaisir de rendre la pareille et d'aider des mamans à mon tour.

Pauline

Membre du CA, Lact'aidante Gard.
Je m'appelle Pauline et je vis dans le Gard avec ma petite famille : mon mari Maxime, mes filles Alice (2012) allaitée 6 ans et 2 mois, Marie (2016) et Luce (2019) toujours allaitées. Je suis auxiliaire de puériculture mais pour l'instant je m'occupe de mes enfants. J'ai vraiment à cœur d'accompagner les mamans dans leur allaitement pour essayer de recréer un semblant de réseau de soutien autour du jeune couple. Je souhaite aussi vivement aider à la normalisation de l'allaitement dit long et du sevrage naturel. Je suis aussi monitrice de portage. J'ai eu la chance de faire une formation de motricité libre avec Michèle forestier et une formation Montessori 0-3 avec "Les enfants de l'Amiral". Pour ce qui est de mes formations je suis en cours de certification Biological Nurtering et j'ai pour projet de passer l'examen IBCLC.

Anneline

Membre du CA, Lact’aidante Haute-Garonne.
J’ai 35 ans et je suis la maman de 4 petits garçons. Je les ai tous allaités, avec plus ou moins de difficultés, plus ou moins de soutien, mais toujours beaucoup d’entêtement ! Le premier a été allaité 9 mois, le deuxième 18 mois, le troisième 23 mois, et le quatrième a aujourd’hui 20 mois, allaitement toujours en cours pour notre plus grand bonheur. L’allaitement et la petite enfance sont des sujets qui me passionnent et je me forme petit à petit au détour de mes recherches et lectures. Contrôleur aérien de formation (métier que j’ai exercé pendant 13 ans), je suis aujourd’hui mère au foyer et je pratique l’IEF avec mes enfants. La journée, mon temps leur est dédié, et quand j’ai une pause je la consacre aux mamans allaitantes qui ont besoin de soutien et d’une écoute bienveillante.