Allaitement et chaleur

Allaitement et chaleurs ou l’inutilité de donner de l’eau à un bébé allaité.
 
Que l’on vive dans un pays chaud ou connaisse des épisodes de chaleurs en climat tempéré, la question d’un apport hydrique suffisant à bébé se pose inévitablement.
 

Le cas du bébé allaité non diversifié.

Dans le cadre d’un allaitement maternel exclusif, qu’il soit au sein ou donné dans un contenant par la personne qui le garde, il est essentiel que le lait soit donné à la demande. Cette réponse à la demande de l’enfant garantit à la fois la bonne prise de poids du bébé et le maintien d’une bonne lactation de la mère.
 
https://i0.wp.com/mamanlune.com/wp-content/uploads/2017/06/FullSizeRender8.jpg?resize=410%2C299
 
De par sa composition (plus de 80% d’eau), le lait maternel répond parfaitement aux besoins hydriques du bébé. En cas de chaleur, bébé réclamera naturellement plus fréquemment le sein et les tétées seront certainement plus courtes. Il est aussi recommandé de proposer davantage le sein en période de chaleur inhabituelle.
Dans le cadre de la garde ou d’un tire allaitement exclusif, il est recommandé de prévoir de plus petites quantités et de proposer plus fréquemment à l’enfant. Le fait de donner en petites quantités évitera de « gâcher » du lait.
 

Les risques liés à une supplémentation en eau.

 
Une prise d’eau par le bébé n’apportera par les composants du lait maternel, elle apportera certes de l’hydratation mais risque de retarder une prise de lait maternel et répétée cela peut porter préjudice à la bonne prise de poids du bébé et donc des risques de malnutrition. C’est aussi une tétée qui n’est pas donnée et cela peut aussi nuire à la lactation de la maman. Des études indiquent qu’une supplémentation en eau peut diminuer jusqu’à 11% l’apport en lait maternel.
Lors de la canicule de 2003, il a été constaté que les bébés exclusivement allaités avaient eu un meilleur gain pondéral que ceux qui avaient reçu en parallèle de l’eau, pour certains le gain ayant même été nul.
Par ailleurs, toutes les eaux ne sont pas adaptées aux nourrissons, certaines pouvant même être insalubres et donc dommageables à sa santé (risques de diarrhée, de dysenterie,…).

Pour aller plus loin, le cas du bébé allaité diversifié de plus de 6 mois.

 
Le lait reste l’aliment principal la première année et dans le cadre d’un allaitement maternel doit rester à la demande. Même si l’eau participe à la diversification alimentaire, elle doit rester minime en apport par rapport au lait. En dehors des repas solides il est recommandé de privilégier un allaitement à la demande pour les mêmes raisons que celles évoquées pour un bébé de moins de 6 mois.

Informations complémentaires générales pour tous les bébés en temps de grosses chaleurs ou canicule.

 
Principe généraux pour tous les bébés, allaités ou non:
Il faudra habiller bébé en conséquence et le protéger également. On pensera à un chapeau (les chapeaux Zoli par exemple dès la naissance et pour les mamans coquettes également), une crème solaire, et des vêtements respirant en fibres naturelles végétales : le coton, le lin, le chanvre.
 
Les bébés en poussette:
Ne jamais couvrir la poussette par un lange ou serviette … cela augmente la température de plusieurs degrés au niveau de bébé. Il faudra privilégier une ombrelle, et si possible, bébé face au parent afin de pouvoir adapter l’ombrelle très rapidement.
Cette vidéo prouve qu'il est risqué de recouvrir la poussette de ...
Pour le portage:
On privilégiera un portage une couche: comprendre une seule couche de tissus sur bébé: une écharpe tissée, un sling, un préformé. Attention aux mei tei qui ont deux couches de tissus au niveau du tablier, donc à tenir compte lors de l’habillage de bébé. A chaque couche de tissus du moyen de portage qui s’ajoute, c’est une couche de vêtement qui se retire.
On n’oubliera pas le chapeau et crème solaire à renouveler régulièrement. Bébé peut être uniquement en couche et body.
 
Porte-bébé Sling SUKKIRI Gris étoiles blanches - ARCHE DE NÉO