Objectif Allaitement Algérie

Pourquoi ? 

Aujourd’hui, l’état de l’allaitement en Algérie est catastrophique. Très peu de professionnels donnent les bonnes informations, le matériel est obsolète et difficilement accessible, et les mythes et croyances vont bon train. Il devient urgent, pour aider les mères, de les aider à allaiter dans les meilleures conditions possibles.
Le salaire moyen en Algérie est d’environ 20 000 Dinars algériens, ce qui équivaut à environ 281€. Il est dur pour les mères de trouver du matériel de qualité à un prix correct.

Pourquoi l’Algérie ? 

De par la présence de nos lact’aidantes sur place, qui bénéficient d’un réseau établi.
Le groupe Facebook de l’association, antenne Algérie, bénéficie déjà de plus de 1200 membres, grandissant chaque jour.
Nous espérons, à terme, pouvoir renouveler l’opération dans d’autres pays. D’autres contextes.

Pour qui ?

Pour les mères allaitantes d’Algérie et les professionnels locaux de notre réseau.

Notre équipe sur place :

 

 

Meriem : “J’ai 36 ans et je suis ingénieure d’état en biologie de formation. J’ai travaillé dans le domaine pharmaceutique par le passé. Actuellement, je suis praticienne en médecine traditionnelle chinoise à mon compte. Maman de trois enfants de 7, 6, et 4 ans tous allaités. Un allaitement qui a duré six ans non stop,et qui fut pour moi une très belle expérience mais qui a été très intense sur le plan émotionnel et physique. Mes bébés avaient des freins restrictifs, des allergies, des tensions, beaucoup de pleurs et le plus dur dans tout ça, au sein d’un pays qui ne compte aucune consultante en lactation, aucun ostéopathe, chiropracteur ou médecins formés. Je me suis donc battue pour réussir à allaiter mes bébés minimum deux ans chacuns, mon arme étant la documentation sur les différents soucis d’allaitement. Ce savoir a donc travaillé ma confiance en moi et m’a permis d’être à l’écoute de mon instinct maternel. J’ai donc pratiqué à la lettre la notion du « sein n’est pas que nourricier », je n’avais pas le choix c’était naturel pour moi et c’était le seul remède. Mes bébés compensaient beaucoup, ils étaient accrochés au sein de jour comme de nuit. J’ai allaité étant enceinte, j’ai co-allaité malgré une terrible aversion, j’ai allaité au delà de deux ans, je voulais casser les mythes très forts présents dans ma société, une société qui au moindre souci pointe la maman et son lait, détruisant ainsi sa confiance en elle. J’ai donc essayé d’aider et de soutenir toute maman ayant des difficultés depuis mon premier allaitement et afin de le bien faire je me suis formée avec la formidable Association L’Allaitement tout un art où j’ai beaucoup appris et suis devenue une lact’aidante confirmée bénévole. Ma passion à cette belle science m’a poussée à aller plus loin dans la formation je me suis donc formée avec l’association égyptienne MCFC «Mother Child Friendly Care (MCFC)», qui est une organisation à but non lucratif dirigée par des consultantes en lactation IBCLC. Je suis donc certifiée consultante en lactation MCFC régionale depuis septembre 2020.”

 

Hanane : “Maman d’un petit Neal de 4 ans, tout a commencé lorsque j’ai accouché et commencé à allaiter et surtout rencontré des soucis, du coup ça m’a donné envie d’aider d’autres mamans afin qu’elles ne puissent pas vivre la même chose. J’ai commencé à aider sur les réseaux puis j’ai découvert ATUA qui m’a adopté avec qui je me suis formée. Nous essayons d’aider les mamans en Algérie.

De formation Ingénieur en Informatique et travaillant dans mon domaine, je me suis aussi formée en discipline positive et DME, afin d’accompagner les mamans (parents) dans leur aventure de maternité / parentalité avec bienveillance et empathie ❤️ J’ai aussi une page instagram où je sensibilise sur tout ça.”

 

Comment ? 

Deux façons de participer aux crowdfunding Objectif Allaitement Algérie : 

  • Le don financier en participant à notre Crowdfunding sur Hello Asso.
    Vous bénéficierez d’une contrepartie pour chaque palier de don. 
  • Le don physique en offrant du matériel (tire-lait manuels ou électriques, livres, coquillages d’allaitement, coussinets lavables, coussins d’allaitement, vêtements d’allaitement, recueils-lait, … ). Neufs mais bien-sûr d’occasion également.
Quel avantage ? 

Pour les dons numéraires, un justificatif fiscal sera généré par Hello Asso. Il vous permettra de bénéficier d’une réduction de 66% du montant du don.
Entreprises; vous bénéficiez de 60% de réduction dans la limite de 5‰ de votre CA hors taxes.  

Pour les dons de matériel, vous aurez la joie de voir votre nom apparaître sur la page de notre site internet dédié à l’Objectif Allaitement Algérie et de recevoir, si possible, un goodies de l’association.  

Organisation : 

Du 30 Août au 30 novembre 2021, vous aurez la possibilité de participer à cet évènement.
Vous pourrez envoyer vos dons (matériel uniquement) à Anneline Sandmayer, 13 rue Ernest Feydeau 31500 Toulouse, en mentionnant bien “Objectif Allaitement Algérie” sur vos plis. Ou, vous rapprocher de votre lact’aidante locale afin de faire passer votre don. 
Puis, d’ici à la fin de l’année 2021, un transporteur prendra en charge la totalité du matériel pour le convoyer à Alger, chez notre Lact’aidante Meriem, qui s’occupera de la distribution aux mamans. 
Vos dons financiers, eux, serviront : – Au paiement de fournitures neuves sur place. – Au paiement des frais d’acheminement des dons matériels. – Au paiement de formation pour nos lact’aidantes algériennes. 
Tout le processus sera documenté via la page du crowdfunding et le site. Vous pourrez suivre l’avancée du projet !